5 astuces pour manger moins…sans lutter


Alimentation / mardi, juin 11th, 2019

L’Homme a été programmé tout au long de son évolution pour manger dès qu’il en avait l’opportunité afin de survivre en cas de manque. Dans une société où la nourriture est partout, voici 5 astuces pour vous aider à manger moins sans vous torturer!

1. Préparer son assiette en avance

A moins que l’on soit particulièrement attentif à nos sensations alimentaires, ne pas poser le plat sur la table et préparer son assiette en cuisine pour se tenir à la quantité décidée, reste un bon moyen de ne pas manger plus que nécessaire.

2. Privilégier les petits contenants

Dans les faits qu’est-ce que ça peut m’énerver quand j’ai une grosse faim et que je me retrouve dans un buffet à volonté avec une assiette à dessert! Cependant, je dois bien admettre que cela fonctionne. Si je me relève au maximum 2 fois, la quantité sera toujours moins importante que si j’avais eu une grande assiette au départ et ça permet aussi d’éviter le gâchis si on a les yeux plus gros que le ventre. 

C’est souvent le contenant qui définit la quantité que nous allons manger, ils suggèrent une norme de consommation, donc ça marche aussi avec le la taille du paquet de M&M’s ou du pot de pop-corn au cinéma. 

En plus, si nous avons été habitués à des portions trop importantes depuis longtemps, sur le long terme, utiliser un contenant plus petit et ainsi réduire la taille de nos portions alimentaires changera notre perception de ce qu’est une portion normale.

3. Eviter une trop grande diversité

Nos sens deviennent indifférents lorsqu’ils sont confrontés à répétition aux mêmes goûts et odeurs…de ce fait notre cerveau adore la diversité. Si les régimes d’exclusion sont une aberration autant d’un point de vue nutritionnel que du point de vue de la frustration engendrée, il faut simplement garder à l’esprit que la diversité est nécessaire mais que les apéritifs dinatoires avec des petites quantités de tout peuvent nous pousser à manger plus sans nous en rendre compte.

4. Ranger les aliments hors de vue

Celle-ci est est plus évidente: Vous mangerez moins de bonbons s’ils sont rangés dans le placard que s’ils sont sur la table du salon, dans un bocal en verre. A chaque fois que notre regard se porte sur la nourriture, nous nous posons la question plus ou moins consciemment: « Est-ce que je vais en reprendre? »

Et moi qui parle souvent de nourriture, je suis bien placée pour savoir que l’appétit vient en y pensant!

5. Cuisiner au maximum

Parce que c’est meilleur pour nous et pour l’environnement…mais aussi à cause de ce que Brian Wansink appelle « la théorie du moindre effort ». Vous craquerez moins facilement sur un gâteau au chocolat en milieu d’après-midi si vous devez le préparer que s’il y a déjà un paquet de gâteaux dans le placard.  

 


Pour aller plus loin:

Conditionnés pour trop manger, Brian Wansink, Marabout, 2010

Ce très bon « faux » livre de régime vous dévoile des expériences alimentaires qui vous apprendront beaucoup sur les mangeurs que nous sommes. Ces études sont utilisées par les services marketing des géants de l’agroalimentaire pour vous pousser à consommer. Ce livre vous permet de les retourner à votre avantage. A consommer sans modération!

J’ai tout le temps faim?


Sources:

Conditionnés pour trop manger, Brian Wansink, Marabout, 2010

Les effets bénéfiques de réduire la taille des portions alimentaires, CERIN, consulté le 10 juin 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *